Fanny Racazo

Esprit contrarié

Esprit contrarié

Je me demande souvent, pourquoi cette phrase n’est pas dite naturellement, à chaque enfant qui arrive au monde, comme un message d’encouragement, de compassion, de tendresse : "Sois le/la bienvenu(e) parmi nous et grandis en paix !"

En revanche, quand l’heure arrive de faire le grand voyage, de partir pour l’éternité, cette phrase revient naturellement : "Au revoir, on se retrouvera un jour, car personne n’est immortel. Repose en paix."

Comme si, seul le sommeil éternel devrait être reposant.

Je me questionne, je pense et je me dis : "Naître doit-il être à tout prix, une bataille ?"

Car chaque passager/passagère sur cette belle planète, qu’on appelle Terre, n’a pas demandé à naître. De ce fait, il serait bon de ne pas oublier qu’une naissance est un engagement, que c’est un contrat signé à vie et cela qu’importe le statut social. Car riche, aisé(e), modeste, pauvre, miséreux…, on sera toujours des éphémères.

Alors, la paix devrait être un mot, une langue, une expression, une coutume, une tradition, utilisée et exprimée par tous les humains, chaque jour de leur courte vie.

Fanny Racazo (C’est quoi un paradis ?)

citation fonnkèr émotion méditation petite enfance pensée tristesse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire