Fanny Racazo

Malizé

Malizé

Ou lé kome un tourbillon dan’ sentier.
Ou fé voir a moin, ou lé gadyamb.
Ou fé lèv la poussière en lèr.
Kome sa mi voit pu mon chemin.

Malizé, ou la rent’ dan’ mon mémwar.
Kome un cyclone i prévient pa.
A koz ou i aim fé plèr a moin ?
Moin lé fatigué, mi essaie comprend.
Kel vent la rale a ou la ?

Ou lé kome un vague i bat dessus béton.
Ou fé croire a moin, ou lé un solution.
Ou rale a moin dan’ chemin brouillard.
Kome sa mi perd a moin enkor plus.

Malizé, ou la rent’ dan’ mon mémwar.
Kome un kozement i oubli pa.
A koz ou i aim fé mal a moin ?
Moin lé pa gadyamb, mé mi espèr.

Ou fé le fier, ou lé pa kaponèr.
Ou di partout, ou lé un limièr.
Ou rit, kan mon kèr i saigne.
Mé na un zaffair ou la oublié.

Malizé, lé un vent i souffle fort.
Mé un jour, li fini par perd son gadyamb.
Li affaibli et tombe dan’ fond rempart.
Enguirlandé dan’ son propre brouillard.


Les pensées de Fanny RacazoZarlor

Date de dernière mise à jour : jeudi, 19 mai 2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×