Fanny Racazo

fonnkèr

  • Âme d'enfant

    Ne lâchez pas la main, de l’enfant que vous étiez. Prenez soin de sa mémoire. Il était peut-être timide ou casse-cou. Il préférait peut-être l’école buissonnière que l’école tout court. Il avait peut-être pleins de petits camarades ou préférait jouer seul. Qu’importe ce que vous êtes devenu(e) aujourd’hui. L’essentiel est de se souvenir, comment l’enfant que vous étiez, a réussi tant que bien que mal, à forger votre caractère, à vous guider là où vous êtes maintenant. À faire de vous, un adulte tout simplement. N’oubliez pas l’enfant qui habite votre âme. Car lui, il rêve encore. Mais vous… ?

  • Traitement contre les idées noires

    Notre esprit, notre âme, notre « Moi » a régulièrement besoin de faire le plein d’ondes positives, pour pouvoir avancer doucement mais sûrement, dans ce monde rempli de complexité.

  • Oté roulèr

    Koman ne pa pensé à mon muzik préféré, mon danse préféré.

    Ô Maloya, na lontan ou lé avek moin.

    Ôté roulèr, mi adore ton joli manyèr.