Créer un site internet
Fanny Racazo

Poésie Réunionnaise est une demoiselle, à la peau métissée. C’est une Créole, qui laisse son cœur s’exprimer librement.

Fanny Racazo

Bonjour !

J’écris mes maux, depuis que j’ai 10 ans.

J’ai toutefois attendu une bonne vingtaine d’années avant d’oser partager mes émotions.

Les circonstances de la vie m’ont amené vers la recherche généalogique. Mais je n’ai jamais quitté ma passion pour l’écriture poétique.

Connaître mes origines, m’a aidé à combler un vide. Mais mes trouvailles m’ont surtout aidé, à avoir une vision un peu plus claire sur l’humain.

Mes poésies reflètent en général, la mémoire de mes ancêtres. Et de temps en temps, mes pensées reviennent vers une réalité, qu’on appelle la modernité.

Tout un programme… !

"Quand la généalogie se mélange à la poésie, les mots naissants murmurent un Fonnkèr."

Sous la véranda de Mémé, au début des années 80, je me cachais souvent derrière la porte ouverte du salon.

Dans mes mains, il y avait un cahier rouge et un stylo bleu qui n’avait presque plus d’encre, à force d’utilisation.

Tout ce qui avait le don de m’agacer, m’apeurer, me chagriner, se transformait en quelques lignes de colère, de larmes, d’incompréhension.

J’écrivais et lisais à voix haute, ce que je griffonnais sur ces pages à grands carreaux, sans me soucier d’être entendu par les autres membres de la maison.

J’avais une allure rebelle, venais d’avoir 10 ans, et vivais au rythme de multiples tensions.

Mon éducation était d’origine maternelle, et mon savoir-vivre est le résultat de plusieurs années de leçon de vie, remplit de fortes émotions.

Mon ignorance était d’origine paternelle et c’est grâce à mon père inconnu, que j’ai pris le sentier de la recherche généalogique. Car, d’un non-dit est né ma passion.

Aujourd’hui en 2022, à quelques semaines du demi-siècle, je me tiens debout devant la porte de mon passé. Même si, mon principal pilier et la véranda n’y sont plus, puisqu’ils résident depuis fort longtemps dans un monde parallèle à l’autre bout de l’horizon.

Malgré tout, je n’oublie pas pour autant, que de mon enfance miséreuse, de ces années remplies de complexité, de ma préadolescence tumultueuse, est née l’être hypersensible que je suis devenue, possédant un cerveau qui déborde d’inspiration.

Fanny Racazo

Date de dernière mise à jour : jeudi, 01 septembre 2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire