Fanny Racazo

Poésie en vogue

  • Pensée poétique New

    La poésie est partout. Ça commence par un rayon de soleil ! Oui ! Celui que tu vois le matin, au réveil. Tu me diras que le beau temps n'est pas toujours là...
  • Renaissance

    Le cœur battant, elle rédige sa vie. Elle se souvient encore de ce lit. Et la blouse blanche de l’infirmière. Qui l’aidait à fermer ses paupières.
  • Femme

    Au moment où j’écris ces maux, il y a : Une femme qui fait le ménage. Une femme qui est au bureau. Une femme qui gère son entreprise. Une femme qui est en train d’accoucher. Une femme qui se fait violenter. Une femme qui a tout perdu. Une femme qui erre dans la rue. Une femme qui a des idées suicidaires. Une f
  • Ô misère, je me souviens de toi !

    Ô misère, je me souviens de toi ! Tu avais dans ton sac, un petit mouchoir. Quelle richesse ! Tu le lavais presque tous les jours, c’était le seul qu’on t’avait donné. Sur la table, était posée une lampe à pétrole. Chaque soir, tu l’allumais pour éclairer ta maison. Peur du noir, tu priais pour que la mèche n’use
  • Le poète et son crayon noir

    Le crayon noir est l'outil du poète. La feuille blanche qu’il noircit est le reflet de son âme. Ces mots peuvent être un espoir, une joie, une tristesse, une colère, une incompréhension ou juste un rêve
  • Angoisse, vas-t’en…

    Elle arrive, quand je suis dans la foule. Elle prend un air fantaisiste, de malice. Elle saisit mon cœur, comme si c’était une boule. Quel horrible supplice… Angoisse, vas-t’en… Je ne veux plus de ta déprime. Je n’apprécie pas ta présence. Je n’aime pas tes pensées. Je n’en peux plus, de tes maladresses.
  • Elle s'appelait Paix.

    Elle s’appelait Paix. Elle était si grande, si forte, si aimante ! Elle ressemblait à la tendresse de cette centenaire. Elle savait que son peuple avait besoin d’elle. Elle disait que le monde saurait toujours la protéger, en retour. Qu'en est-il aujourd'hui ?
  • Les mots voyageurs

    Les mots vont et viennent dans ma tête, se trouvent un passage, un paysage, pour être une belle phrase, un beau texte.  Pas de diversion, juste une évasion.