Fanny Racazo

Les mots voyageurs

Les mots voyageurs

Les mots vont et viennent dans ma tête, se trouvent un passage, un paysage, pour être une belle phrase, un beau texte. Pas de diversion, juste une évasion.

Les mots se disent, s’écrivent à voix basses, s’emparent de quelques feuilles blanches, pour être une belle énigme, un beau récit. Pas d’hésitation, juste des émotions.

Les mots s’envolent et reviennent dans ma tête, se laissent allonger sur le papier chiffonné, pour être une belle histoire, un beau recueil. Pas de complication, juste une explication

Les mots se chantent, se vantent en douceur, se moquent de l’inquiétude, de l’incertitude, pour être une belle phrase, un beau texte. Pas de question, juste des sensations.

Les mots vont et viennent dans ma tête, s’effacent un instant, puis ressurgissent en vrac, pour être une belle idée, un beau récit. Pas d’illusion, juste une motivation.

Les mots se disent et s’oublient dans le temps, se croient irremplaçable sur cette page, pour être une belle aventure, un beau passage. Pas de dispersion, juste des émotions.

Les mots arrivent et se posent là, se sentent invincible, indestructible, pour être une belle pensée, un beau texte. Pas d’hésitation, juste une expression.

Les mots se lisent, s’écrivent en quelques lignes, se trouvent des choses à dire, à méditer, pour être une belle poésie, un beau recueil. Pas de diversion, juste une évasion.

Les mots s’oublient, s’envolent quelque part, se lisent entre les lignes, et reviennent se vanter, pour être une belle initiative, un beau récit. Pas de conclusion, juste une imagination.

Date de dernière mise à jour : mardi, 27 avril 2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire